Publication par l’Institute of Health du Luxembourg Aout 2021

Philippe Lagarde

Une publication faite par l’Institute of Health du Luxembourg Aout 2021

Prof. Dirck Brenner et Pr. Markus Ollert LIH ont décryptés Chez la souris le mécanisme qui favorise l’activation du système immunitaire en augmentant la production de glutathion par les lymphocytes. Ils ont constaté que le glutathion stimule également le métabolisme énergétique des lymphocytes T qui vont croitre, se diviser, et combattre les virus.
Sans glutathion, les cellules T restent inactives. Lorsque l’on sait que la quantité du glutathion diminue avec l’âge.
On comprend donc l’importance de maintenir la production de celui-ci d’autant plus que nous savons, depuis peu, que l’alimentation est incapable d’en apporter.
En effet, la molécule de glutathion est décomposée en ses composants de base glycine-cystéine-glutamate et ne traversera pas la barrière intestinale.
Le glutathion est fabriqué exclusivement dans le cytoplasme des cellules en général et plus spécifiquement dans les cellules T et les cellules du tissu hépatique, puis transporté dans l’organisme selon ses besoins.
« Le glutathion stimule également le métabolisme énergétique des lymphocytes T qui vont croitre, se diviser, et combattre les virus. Ces lymphocytes T font partie de l’arsenal des globules blancs du système immunitaire qui possède un gène (Gclc) qui code une protéine impliquée dans la production du glutathion ».

1* Efficacy of glutathione therapy in relieving dyspnea associated with COVID-19 pneumonia: A report of 2 cases
Richard I. Horowitz,a,b,∗ Phyllis R. Freeman,b and James Bruzzesec

Ces résultats plus qu’intéressants sont disponibles lorsque l’on se reporte aux publications de Horowitz, R.I., Freeman P, Bruzzese, J. Efficacy of glutathione therapy in relieving dyspnea associated with COVID-19 pneumonia: A report of 2 cases. Respiratory Medicine Case Reports, April 21, 2020 Article Number: 101063
For those of you who have not been able to follow the COVID literature carefully, this 90-minute talk will give you a good sense of the present scientific thinking and why decreasing inflammation from a ‘cytokine storm’ and ‘macrophage activation syndrome’ is crucial in preventing serious complications with increased morbidity and mortality. I discuss in detail during this talk the nutritional studies that support:

  1. increasing glutathione (GSH) levels in the body (using NAC, alpha lipoic acid and glutathione)
  2. Using diet/supplements that lower inflammation by stimulating Nrf2 (curcumin, sulforaphane glucosinolate)
  3. Nutritional support with zinc, Vitamin C, Vitamin D, 3,6 Beta glucan and melatonin, and how/why they can be helpful in combating the worst effects of the virus, as well as
  4. Studies on ivermectin supporting its potential as an anti-viral medication in COVID-19 in both prevention and treatment.

I would like to thank the Academy of Nutritional Medicine for the opportunity to share this important information with everyone, and would ask everyone to please share this video widely.
The scientific studies and nutritional recommendations discussed during this 90-minute talk contain simple ways to help protect yourself and your loved ones during this pandemic. (Randomized, controlled trials are of course needed to evaluate their full effects; please check with your health care provider about whether these recommendations are appropriate for you).
Disclaimer: The views expressed are those of Dr Richard Horowitz, and do not represent the views of the Tick-Borne Disease Working Group, HHS or the United States

Plusieurs travaux sont menés en Europe et aux USA, j’en citerai 2 autres :

2 -The Role of Glutathione in Protecting against the Severe Inflammatory Response Triggered by COVID-19
Francesca Silvagno,* Annamaria Vernone, and Gian Piero Pescarmona
3- Raoult D., Zumla A., Locatelli F., Ippolito G., Kroemer G. Coronavirus infections: epidemiological, clinical and immunological features and hypotheses. Cell Stress. March 2020 doi: 10.15698/cst2020.04.216. – DOI – PMC – PubMed

« Sans glutathion les cellules T restent inactives. Dans le cas du Covid-19, on comprend que la quantité de glutathion diminuant avec l’âge, le système immunitaire sera très vite en difficulté. »

Le Prof. MONTAGNIER dans le cas des traitements de l’AIDS avait déjà signalé le rôle primordial que jouait le glutathion (et les anti-oxydants) dans la prévention des maladies virales et de l’AIDS. Le virus du Sida est un coronavirus je vous le rappelle.
Nous regrettons que les responsables politico-scientifiques fassent la sourde oreille et ignorent des résultats que confirment maintenant plusieurs équipes internationales. Serait-il impossible de, au moins, vérifier ?
Chercher et tenter de trouver des traitements pour traiter le covid 19 et ses variants seraient-ils inutiles pour les responsables de la santé ? Cela, bien sûr, serait gênant pour les vaccins, si par hasard nous n’en avions plus besoin.

Mais rappelez-vous ce qu’un grand médecin et cancérologue a écrit et dit:
“La liberté est essentielle en médecine. Il est impossible de régenter la recherche, ni d’imposer une orthodoxie scientifique qui n’a rien à voir avec la vérité. »
Prof. Lucien ISRAEL

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur email

Je vous recommande aussi:

Rechercher

Qui est le Dr. Lagarde

Philippe LAGARDE est un médecin connu, spécialisé en oncologie, mondialement connu pour sa conception particulière de l’application des traitements de chimiothérapie et son grand dévouement pour ses patients touchés par le cancer.

Derniers Articles

Catégories d'Articles