L’Alimentazion Juste et les Integrateurs Almentaires de qualité constituent la base de la Prévention et les auxiliaires incontournables des traitements médicamenteux

Philippe Lagarde

Personne ne peut plus mettre en doute, à moins d’être aveugle et sourd, que l’alimentation agit énormément sur l’état de santé d’une personne et donc sur son bien-être. On peut avancer, sans trop risquer une contestation, que l’on a la possibilité d’influencer le fonctionnement d’un organisme et donc de pouvoir participer à l’évolution d’une maladie, même si cela n’est souvent que temporaire. Cela porte un nom : La nutrithérapie. Sa devise est claire : « se soigner en mangeant ».

Seule, on l’utilise surtout en prévention des maladies, de toutes les maladies, bénignes ou graves, et pour procurer le bien être de votre corps et de votre esprit, retarder le vieillissement et corriger les carences (vitamines, minéraux en particulier) toujours plus fréquentes, comme l’a signalé l’OMS depuis plusieurs années.

Associée aux médicaments et traitements (médecine intégrée), elle peut influencer le fonctionnement de l’organisme et donc participer à l’évolution de la maladie.

La nutrithérapie repose donc sur l’utilisation, à des fins préventives ou thérapeutiques, d’éléments que nous connaissons tous :  aliments, compléments alimentaires (en particulier vitamines et minéraux), mais sans oublier que ces aliments contiennent obligatoirement des substances pharmacologiques actives et parfois toxiques.

Ce qui était, il y a peu de temps encore, non scientifiquement prouvé, est maintenant reconnu par de nombreuses études scientifiques qui ont étudié l’effet de l’alimentation et des compléments alimentaires sur le fonctionnement de l’organisme, sur le développement de certaines pathologies et sur l’évolution de diverses maladies comme le diabète, les maladies cardiovasculaires, les maladies rénales, digestives ou allergiques.

La science médicale a maintenant admis, ce qui était évident, qu’une alimentation saine et équilibrée, renforcée ou non par des compléments, améliore le fonctionnement des muscles et des articulations, les défenses immunitaires, le sommeil, le stress, la mémoire, le transit intestinal, la résistance, le moral, etc.

Les premières questions qui viennent à l’esprit sont : « pourquoi donc la santé générale de la population se détériore – t-elle de plus en plus rapidement ? Pourquoi donc nos défenses naturelles diminuent – telles ? Pourquoi le stress, sous toutes ses formes, est-il l’ennemi numéro 1 à combattre ? Pourquoi toutes ces carences vitaminiques sont-elles en progression ? La réponse est simple.

Notre alimentation, en Europe, n’est plus suffisante non en quantité, mais surtout en qualité. L’explosion de l’agriculture industrielle, puis du marketing, ont brouillés les cartes et l’alimentation, le mode de vie se sont peu à peu éloignés des règles majeures établies par la nature. On produit plus mais on a perdu en qualité.  Les végétaux que nous produisons toujours plus, sont trop appauvris en nutriments essentiels (minéraux, vitamines) dont nos organismes ont un besoin vital. Les viandes, les poissons, les eaux de mêmes. A cela on doit ajouter la pollution chimique de tout ordre, des pesticides aux métaux lourds. On comprend que les organismes vivants, dont l’homme fait partie, soient à bout de résistance. Cela explique l’augmentation des troubles psychiques, la défaillance des systèmes immunitaires qui, s’ajoutant aux carences, favorise l’extension des épidémies et la progression de maladies telles que les cancers. L’alimentation telle qu’elle a évolué ne suffit absolument pas à renverser la vapeur, elle doit être revue. En attendant il nous faut compenser le mieux possible par des compléments alimentaires, mais de qualité et d’origine le plus possible naturelle. Il faut savoir qu’une vitamine naturelle n’a pas la même formule (donc la même action) qu’une vitamine synthétique et ceci est maintenant démontré par la science reconnue et officielle. Il n’y a plus aucun doute, la toxicité des vitamines synthétiques existe selon les quantités administrées, et ceci fausse totalement certaines expérimentations publiées par les instances médicales. La science est très lente mais le reconnaitra. Espérons qu’elle n’attendra pas un siècle comme au temps de l’inquisition, mais la vérité éclate toujours au grand jour.

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur email

Je vous recommande aussi:

Rechercher

Qui est le Dr. Lagarde

Philippe LAGARDE est un médecin connu, spécialisé en oncologie, mondialement connu pour sa conception particulière de l’application des traitements de chimiothérapie et son grand dévouement pour ses patients touchés par le cancer.

Derniers Articles

Catégories d'Articles